Inbound Marketing

Auditer son contenu marketing en 5 étapes

28/1/2022
5 mins

Découvrez comment réaliser votre audit de contenu, pas à pas !

Réaliser un audit de contenu est un long processus qui impose le respect de certaines étapes. Entre l'inventaire des pages, le choix des indicateurs et l'analyse même des contenus, il est fréquent d'être confus. Dans cet article, nous vous proposons une checklist des principales étapes pour effectuer facilement votre audit de contenu.

Pourquoi réaliser un audit de contenu ?

Sommaire:

I. Définir des objectifs

Vous pouvez très vite vous perdre en réalisant un audit de contenu. Ce dernier peut être utilisé à des fins différentes. Définir des objectifs va vous permettre de savoir pourquoi vous faites un audit de contenu. Ainsi, vous vous concentrerez sur ce qui vous intéresse et prendrez les meilleures décisions. Par exemple, votre objectif peut être :

  • Identifier les bonnes pratiques en termes de contenus.
  • Trouver de nouvelles idées de contenus
  • Générer plus de trafic qualifié
  • Réduire le temps de conversion
  • Supprimer les contenus pas assez performants

Connaître vos objectifs vous permet aussi de choisir plus facilement les indicateurs à prendre en compte dans votre audit.

II. Faire un inventaire

Votre audit de contenu doit débuter par l’inventaire (en considérant que la définition des objectifs vient en amont de l’audit). Il est nécessaire de répertorier chaque contenu dans un tableau, par exemple dans une feuille de calcul.

Il est conseillé d’organiser votre inventaire en commençant par des informations sur le contenu (titre, type, lien...). Les colonnes suivantes peuvent contenir des informations concernant la cible du contenu (Buyer Persona...). Enfin, vous pouvez définir les données pertinentes à analyser (taux de conversion, temps passé sur la page; taux de rebond...). Cette méthode vous permet de rester organisé et rigoureux, deux qualités à avoir pour réaliser un bon audit.

Il existe des outils tels que SEMrush ou encore Google Analytics qui vous permettent de facilement obtenir les données pertinentes sur la performance de vos contenus. Ces dernières représentent la partie la plus importante de votre inventaire.

III. Choisir les bons indicateurs

Selon vos objectifs, vous pouvez déterminer quels sont les indicateurs les plus pertinents à prendre en compte lors de votre audit de contenu. Ces indicateurs fournissent des informations, néanmoins, ces dernières perdent de leur pertinence lorsque vous ne savez pas dans quel but les utiliser. Fixer un objectif précis vous permet de cibler dès le départ les données intéressantes et donc les indicateurs adéquats.

Pour étayer les propos précédents, prenons l’exemple simple d’un audit de contenu dont l’objectif est de faire ressortir les sujets les plus pertinents à traiter dans votre blog d’entreprise. L’information idéale serait de savoir quels sont les articles de blog qui ont le plus intéressé les lecteurs. Les indicateurs “Temps moyen passé sur la page” ou encore “Scroll 100% +30s” permettent de savoir si le visiteur est un lecteur intéressé.

IV. Analyser vos pages

Vos pages web doivent être optimisées pour améliorer l’accès à vos contenus. Cette analyse vous permet de :

  • Connaître le positionnement de votre site dans les moteurs de recherche :

Sur quels mots-clés vos pages sont-elles présentes ? Quels sont les concurrents positionnés sur ces mots-clés ? Quelle est la position de vos pages ?

  • Faire ressortir les points négatifs à corriger de vos pages :

Les problèmes techniques de vos pages tels que le temps de chargement de la page ou le netlinking.

Dans votre analyse, vous devez prendre en compte :

  • Le plan du site :

C’est un schéma représentant la structure de votre site web avec les différents liens vers ses pages.

  • La qualité du contenu :

L’objectif de votre audit étant d’avoir un contenu plus performant la qualité est un critère essentiel.

  • Le Netlinking :

Le Netlinking, aussi connu sous le nom de “linking externe” ou “link building” est une technique d’optimisation naturelle SEO. Elle consiste à avoir un nombre conséquent de liens hypertexte sortant “backlink” qui mènent à un site internet pour plus de visibilité.

  • L’UX :

L’expérience utilisateur est primordiale pour la performance d’un site internet. L’accessibilité et l’ergonomie sont à prendre en considération. L’objectif est de rendre la navigation agréable et intuitive en éliminant tous les éventuels problèmes auxquels le visiteur pourrait faire face.

  • La vitesse de chargement du site :

Les internautes n’ont pas le temps et désirent que tout aille vite. De ce fait, ils sont exigeants sur le temps de chargement de la page web à laquelle ils souhaitent accéder.

Pour réaliser cette analyse, ces outils vous permettront d’avoir toutes les données nécessaires :

ScreamingFrog :  Gratuit jusqu’à 500 URL, il vous permet de rechercher, filtrer et personnaliser vos propres analyses : taux de conversion, taux de rebond, temps passé par page...

Siteliner : Outil permettant d’analyser le duplicate content sur votre site

Google Analytics : Service gratuit d’analyse d’audience d’un site web ou d’une application

Semrush : Propose des abonnements à son logiciel de visibilité en ligne et d’analyse marketing

V. Mettre en place des actions

Après avoir effectué votre audit, il est temps d'observer les contenus générateurs de performance et les moins engageants. Le travail en amont vous aura permis d’avoir toutes les informations. Il est maintenant temps d’analyser la donnée récoltée pour prendre les meilleures décisions et améliorer votre stratégie de contenu.

Ainsi, vous identifierez les actions à effectuer :

  • Garder les pages performantes. Pensez à prendre en considération ce qui fonctionne et vous appuyer dessus à l’avenir.
  • Réécrire les pages faibles, essayer de déceler les opportunités à créer et recycler certains contenus. Certains contenus pertinents peuvent être plus performants sous un autre format, vous pouvez par exemple en faire une vidéo.
  • Supprimer les pages non pertinentes. De la même manière que sur le premier point, vous devez prendre en considération ce qui ne fonctionne pas et éviter de le reproduire. Les contenus trop anciens qui ne génèrent plus aucun résultat doivent être supprimés.
  • Optimiser vos pages web. Corriger toutes les erreurs résultantes de l’analyse de vos pages et vous assurer que votre site web est bien performant pour accueillir les visiteurs.

L’audit de contenu peut vous amener à revoir votre stratégie de contenu en profondeur. Si vos résultats ne sont pas bons, ne vous découragez pas. Vous avez à présent les moyens de faire mieux et de passer à l’action rapidement. Nous conseillons de réaliser des audits de contenu périodiques afin de s’inscrire dans une logique d’amélioration continue et ainsi de prendre vite les bonnes décisions pour accroître vos performances.

Enfin, vous devrez suivre les résultats des nouvelles actions mises en place. Grâce à la définition des objectifs, vous pourrez facilement revenir sur un ancien audit et observer si votre plan d’action a porté ses fruits ou pas. C’est aussi une étape qui lie deux audits successifs dans un processus continu. Envie d'aller plus loin ? Découvrez les 3 bonnes pratiques pour réaliser votre audit et le replay de notre webinar "Réaliser un audit de contenu efficace pour son entreprise".

Quelques définitions

Persona
:
Appelé aussi buyer persona, représentation semi-fictive du client idéal d'une entreprise.
SEO
:
Le Search Engine Optimisation désigne les méthodes employées pour que votre site apparaisse parmi les premiers résultats de recherche Google.
Découvrez notre livre blanc
En savoir plus
Nabil
Chargé de marketing digital / go to market

Ma mission est de contribuer à la croissance d'Empwr et d'évoluer avec nos clients !

Recevez des astuces concrètes pour booster votre marketing digital directement dans votre boîte mail

Vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !
Oops, une erreur est survenue. Veuillez essayer de nouveau !
© 2021 EMPWR •