Stratégie Marketing

Pourquoi une newsletter est indispensable pour tout business

12/4/2022
6 minutes

Vous n'avez pas de newsletter pour votre entreprise ? On vous laisse découvrir les avantages de cet outil marketing puissant !

Lancez votre newsletter pour booster votre chiffre d’affaires ! Chaque année, de très nombreuses entreprises se lancent dans l’aventure de la création d’une newsletter. Offrant un moyen de communication privilégié et une forme de relation directe et personnelle avec ses prospects et ses clients, la newsletter est un outil de marketing qui possède de multiples avantages.

Sommaire:


1. L'importance de la newsletter


La newsletter est devenue un outil de marketing incontournable pour votre business, mais il faut garder à l'esprit que ce n'est pas un simple outil de communication, c'est un véritable outil de vente.

La définition d'une newsletter est destinée aux personnes qui se sont inscrites et ont donc donné leur consentement. C’est la conformité RGPD qui permet d’obtenir le consentement auprès des différents contacts. 

En effet, avec la loi RGPD, vous avez désormais une obligation de rétractation. Il faut que les personnes qui se sont inscrites auprès de vous puissent vous contacter, vous demander d’arrêter votre newsletter et même obtenir leurs données.

La newsletter a la particularité d'être périodique par rapport aux autres e-mails marketing. Elle est envoyée une fois par mois, une fois par semaine ou bien même plus souvent. Le but est de permettre à votre audience de recevoir des contenus qui les intéressent vraiment et ce, à une fréquence qui leur convient.

Nombreuses sont les entreprises qui arrivent à créer du lien avec leur audience à l'aide d'une newsletter. C'est une véritable relation d'échange qui se crée en plus d'être un moyen de communication efficace. 

Une newsletter peut être utilisée dans tous les secteurs d'activités et permet à votre entreprise de se doter d'un véritable outil de vente et de conversion.


2. Fédérer votre communauté avec votre newsletter


Comme dit en introduction, la newsletter est destinée aux personnes qui se sont abonnées à celle-ci. Vous pouvez alors poursuivre 3 objectifs suite à ça : continuer à susciter leur attention, éviter les désabonnements, pousser l’action / générer des ventes. 

Pour y arriver, une newsletter doit comprendre :

- Un titre qui permet au destinataire de savoir sur quoi il s’engage en ouvrant le mail et donc de le lire. Ce titre doit être aussi court que possible pour inciter les destinataires à l’ouvrir.

- Un contenu qui délivre des messages clairs et directs, sans ambiguïté ou flou et qui apporte des informations intéressantes et utiles à votre communauté. Il est aussi important de toujours écrire dans un style simple et direct.

Il est important de miser sur des contenus qui sont susceptibles de les intéresser : pertinent, cohérent, ludique, créatif…

Vous devez ainsi être en phase avec les besoins et les problématiques de votre persona. 

La newsletter est un format de contenu intimiste entre vous et "un seul" lecteur. Il est donc important de connaître votre public. Un contenu qui soit différenciant et véhicule un message clair et qui permet à votre lecteur de mieux vous connaître, de l’intéresser et de l’interpeller !

Vous devez être capable d’apporter des réponses à des questions qu’il se pose, ou alors créer des besoins chez lui qu’il n’avait pas forcément avant d’ouvrir votre newsletter. 

Votre objectif est avant tout d'informer, d'éduquer et non de vendre. Vous devez donc le guider, lui montrer que vous êtes un expert sur le sujet abordé. Il faut qu’il ressorte de votre newsletter qu’il va pouvoir utiliser ce que vous lui avez apporté pour améliorer sa vie professionnelle ou personnelle.

Créer une newsletter est une étape importante dans la construction de votre relation avec vos clients et prospects. Elle doit être personnalisée autant que possible.


Si vous souhaitez obtenir un exemple de newsletter, contactez l'équipe pour en discuter.

3. Convertir ses prospects en clients grâce à sa newsletter


Au-delà de l’aspect relationnel, il ne faut pas perdre de vue l’objectif commercial. Votre newsletter doit être bien plus qu’un simple moyen de communication, elle doit aussi être un outil de vente. Votre objectif est d’aider votre prospect à prendre une décision d’achat.

Pour vous aider à atteindre cet objectif, vous devez impérativement connaître le cycle de décision d’achat de vos prospects/clients. Votre newsletter doit les accompagner tout au long de ce cycle. Est-il au stade de l'identification de sa problématique ? Recherche-t-il des solutions pour résoudre cette problématique ? Est-il déjà en train de comparer les différentes entreprises qui proposent ses solutions ?

En fonction de la place dans le cycle d’achat de votre prospect, vous devez lui proposer des contenus différents. 

Par exemple, dans le cas d’un prospect qui identifie sa problématique, vous devez lui proposer des contenus qui vont lui permettre de mieux se connaître :


• Une interview d’un expert sur la problématique de votre prospect

• Un contenu de type "how-to" sur la façon de régler sa problématique

• Un contenu d’orientation générale sur les solutions qui existent pour résoudre sa problématique.


La première étape est de permettre facilement l’inscription à la newsletter à chaque visiteur de votre site web via un emplacement dédié sur votre page d'accueil et votre blog ou encore pop-up. 

Deuxième étape : pré-segmenter les abonnés de votre newsletter en fonction de l’intérêt qu’ils ont pour votre entreprise ou de leur degré d’implication dans votre offre.


Dans le premier cas, il s’agit de faire en sorte que vos abonnés (notamment au-delà de 500 abonnés) ne reçoivent pas tous les mêmes contenus. Par exemple, vous pouvez créer une sous-catégorie d’abonnés pour chacun des produits ou solutions que vous proposez. Chacun de ces abonnés à une sous-catégorie aura accès à des contenus spécifiques.


Dans le second cas, il s’agit de segmenter vos abonnés en fonction de leur niveau d’implication. Vous pouvez identifier les visiteurs qui ont été intéressés par les contenus que vous avez déjà publiés et les abonner à une newsletter plus ciblée. Vous pouvez aussi identifier les clients qui ont déjà acheté vos produits et/ou services et les contacter en leur proposant de nouveaux produits et/ou services pour vous assurer de toujours leur fidélité.

Pour augmenter le taux de conversion via votre newsletter, je vous invite à soigner vos CTA (Call-to-action ou encore appels à l'action) et les liens cliquables. L'objectif est d'amener les abonnés vers une landing page, pour l'engager dans une action à plus forte valeur ajoutée : vers une ressource téléchargeable afin de les qualifier, ou vers un produit / service la maturité du contact le permet. Dans tous les cas, l’objectif est de mettre en avant le lien le plus pertinent possible pour vos lecteurs.

La newsletter est également une excellente passerelle pour alimenter vos campagnes marketing spécifiques dans le but toujours de qualifier les prospects et de segmenter la base de contacts. Les abonnés à la newsletter sont tout en haut de l’entonnoir (à l'étape Awareness) et ils sont sensibles à vos messages et à vos offres. Mais ils ne sont pas toujours les plus motivés...

Le consommateur d’aujourd’hui est plus averti, il a plus de choix, il est plus paresseux, il a plus de temps, il est plus exigeant. Et surtout, il est moins facile à atteindre.

Afin de faire la différence dans la jungle des messages publicitaires, il faut se démarquer.

Encore une fois, si vous voulez attirer un maximum de prospects fidèles, intéressés, motivés, impliqués dans le processus de conversion, vous devez vous différencier des autres.

Et cette différenciation passe par une approche personnalisée, et une relation privilégiée avec l’abonné. Ce qui ne peut se faire qu’avec un mode de communication privilégié : la newsletter.


4. Les erreurs à éviter


Une newsletter ne doit pas être envoyée au hasard, elle doit être diffusée en fonction des différentes étapes de la relation client, notamment en fonction des objectifs qui ont été fixés.

Une newsletter ne doit pas être envoyée trop souvent. Il est important de respecter un rythme de publication afin de ne pas surcharger le client et de lui donner l’envie de lire chaque newsletter. Si votre client ne réagit pas à votre newsletter, il est possible que le timing soit un peu trop serré.

Nous vous invitons à respecter la promesse que vous avez faite au lecteur lors de son abonnement sur le thème de vos newsletters et sur la fréquence d'envoi. Si vous annoncez une newsletter mensuelle, ne basculez pas brutalement sur une fréquence hebdomadaire. À l’inverse, ne stoppez pas votre newsletter durant une période. Vous avez créé un rendez-vous qu'il convient d'honorer.



La newsletter vous permet de nourrir votre base de contacts. Et votre base de contacts doit être considérée comme votre trésor. Elle vous appartient. Grâce à elle, vous ne dépendez pas de plateforme tierce comme les réseaux sociaux. J’espère que cet article vous donne envie de vous (re)lancer dans la mise en place d’une newsletter régulière et à forte valeur ajoutée ! N’hésitez pas à nous contacter ici pour discuter de votre newsletter !


Quelques définitions

Prospect
:
En marketing, un prospect est client potentiel d'une entreprise.
Persona
:
Appelé aussi buyer persona, représentation semi-fictive du client idéal d'une entreprise.
Inbound marketing
:
Attirer naturellement des nouveaux clients, via une production de contenu à valeur ajoutée pour répondre aux besoins et problématiques des clients.
Découvrez notre livre blanc
En savoir plus
Jade
Fondatrice

Fondatrice de l'agence EMPWR, j'ai évolué dans les start-ups tech sur les sujets inbound marketing, créations de contenus et branding. J'adore tout ce qui tourne autour de la créativité dans mon travail, mais aussi dans mon environnement personnel !

Recevez des astuces concrètes pour booster votre marketing digital directement dans votre boîte mail

Vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !
Oops, une erreur est survenue. Veuillez essayer de nouveau !
© 2021 EMPWR •